Par Rafael 8 nov. 2021

«Coïncidence» extrême: Les valeurs de XP comparées à celles d’Uzinakod – Partie 2/2

Nous avons présenté une introduction à l’Extreme Programming (ou XP) dans l’article précédent de cette série. Dans cet article, nous allons démontrer comment les valeurs d’Uzinakod correspondent à celles de XP.

Il s’agit d’une perspective basée sur mes propres expériences vécues au sein de l’entreprise lors des deux dernières années, les projets auxquels j’ai participé et certaines de mes observations sur d’autres projets et aspects généraux de l’entreprise. Nous allons explorer les opinions que je me suis forgées, basées sur mon expérience personnelle et mes impressions par rapport à chacune de ces valeurs.

La communication

Au cœur d’Uzinakod, il y a le partage de connaissances. Les fondateurs, deux développeurs Full-Stack, misent sur l’apprentissage en continu et les échanges de savoirs. Ensemble, ils ont fondé l’entreprise pour ensuite développer une équipe entière pour poursuivre leur croissance.

Le partage des connaissances est un facteur clé pour accroître la confiance au sein de l’équipe. Cela passe naturellement par la communication, un moyen de les diffuser et de définir avec précision la voie que suit l’entreprise.

Sur une base quotidienne, les développeurs interagissent avec des acteurs aux rôles variés: chefs d’équipe, Product Owners, spécialistes de l’assurance qualité, experts IoT, analystes d’affaires, testeurs, clients, spécialistes de l’IA, etc. partagent régulièrement des informations. Elles sont partagées à tous les niveaux.

Évidemment, comme toute entreprise, nous avons des défauts, mais le plus beau dans notre travail de tous les jours est l’ouverture et l’accessibilité dont nous disposons pour exprimer ce que nous pensons. Il est satisfaisant de voir que les oreilles sont ouvertes pour nous entendre, essayer de nous comprendre et nous aider. La communication circule librement dans les deux sens: de l’entreprise aux employés et vice-versa. Ce flux de communication crée un sentiment de confiance et d’appartenance de plus en plus fort.

Ma propre expérience m’a permis de constater à quel point je me sens bien accompagné dans la pratique de mon métier. Chaque fois que j’ai eu besoin d’aide ou de conseils, de nombreuses personnes étaient là pour me donner un coup de main. La communication, qui est peut-être la valeur la plus importante de XP, est aussi un atout très fort d’Uzinakod, un qui est là pour rester.

La simplicité

La simplicité est un concept difficile à atteindre. Il est beaucoup plus facile de créer quelque chose de complexe, mais extrêmement exigeant de concevoir quelque chose de simple. Chez Uzinakod, nous prônons la simplicité à tous les niveaux. Nous sommes libres d’essayer de nombreuses approches tout en optant pour la manière la plus simple possible.

J’ai participé à des projets dans lesquels la simplicité n’était pas au rendez-vous. C’est la touche que nous avons ajoutée. Désormais, les spécialistes d’Uzinakod sont en mesure de la proposer dans l’élaboration d’un logiciel. Nous apprécions ce qui est facile à utiliser et qui fonctionne bien. Nous sommes également à même de transformer le processus de création pour atteindre la simplicité, afin d’offrir plus de valeur aux clients.

J’ai expérimenté cet aspect de simplicité en tant qu’employé d’Uzinakod. Les règles et les processus vont directement dans le vif du sujet. Cela permet de répondre directement aux besoins du client lors de la création de son logiciel. Uzinakod prône la simplicité et qui est essentielle à la satisfaction clients.

La rétroaction

En lisant le mot rétroaction, nous pouvons penser à beaucoup de choses, mais dans XP, nous parlons de rétroaction sur notre travail. Un retour d’information rapide par le biais de tests, par l’engagement quotidien du client et ainsi de suite.

Les clients d’Uzinakod sont au centre des préoccupations de chaque équipe. Ils sont présents tout au long du processus, sachant où nous allons et comment nous y parviendrons. Les analystes et les testeurs sont également présents au sein de nos équipes pour donner leurs opinions, leurs conseils et leurs idées.

La rétroaction est presque instantanée: si une action est effectuée, une rétroaction sera disponible. Les revues de code sont un autre excellent moyen d’avoir un retour aussi rapide que possible. Et pour compléter ce processus, des tests unitaires sont réalisés pour que nous ayons un retour instantané sur nos actions. Ils deviennent une réalité au quotidien lorsque nous encadrons des employés qui ne sont pas familiers avec ce processus.

Le dernier point, mais non le moindre, est la rétroaction de l’administration d’Uzinakod. Elle est toujours présente, que nous en ayons besoin immédiatement pour une raison spécifique, ou même ancrée dans nos processus de travail. Ces retours sont bons pour renforcer notre relation et notre confiance. Ils nous donnent une idée claire de ce que nous pouvons attendre d’Uzinakod et de ce qui est attendu de nous (généralement, c’est de rester nous-même).

Une fois de plus, une autre valeur de XP est commune à celles d’Uzinakod. La rétroaction est nécessaire pour évoluer, pour devenir un meilleur employé ou une meilleure entreprise.

Le courage

Dans XP, le courage consiste à faire ce qui doit être fait et c’est peut-être la partie la plus difficile du métier de créateur de logiciels. En tant qu’entreprise, cela s’étend davantage, car faire ce qui est juste signifie de devoir trouver le bon équilibre selon les objectifs des actionnaires, des clients, des fournisseurs et des employés. Réunir tous ces acteurs et mettre en place l’équité, en sachant que certains d’entre eux ne seront peut-être pas satisfaits, se traduit simplement par du courage.

Comme mentionné au début de cet article, il s’agit également d’une réflexion sur mon propre vécu, et j’ai été témoin d’une expérience en matière de courage! Sans entrer dans les détails, je m’explique.

Parfois, en entreprise, nous vivons des situations complexes qui touchent différentes sphères dans un projet: des délais très serrés, des mouvements d’équipes, des aspects budgétaires, des demandes dernière minute et parfois des situations conflictuelles auxquelles on ne peut y échapper. Cela arrive à tout le monde et chez Uzinakod, je ne me suis jamais senti aussi épaulé et aidé dans une situation délicate vécue. En effet, Uzinakod était prête à prendre une décision difficile, même avec un coût potentiellement élevé, afin de privilégier le bien-être de l’équipe.

Pour faire une histoire courte, nous n’avons pas eu besoin de passer à l’action, l’équipe a trouvé une autre solution qui convenait à tout le monde. Néanmoins, je suis sûr d’avoir rejoint une entreprise qui valorise ce qui est juste et qui a le courage de le faire. Et ça, d’après mon expérience, c’est plutôt rare.

Par ailleurs, au niveau de la création de logiciels, j’ai vu de nombreuses actions accomplies qui nécessitaient du courage. Appliquer des méthodologies logicielles jamais essayées auparavant et être prêt à encadrer chaque nouveau développeur de l’équipe, ne relèvent pas de l’audace, mais bien du courage. Je l’ai vécu et cela a fait monter en flèche mes capacités de développeur.

Le respect

J’ai vu beaucoup de choses en tant que professionnel. Le respect est un mot utilisé partout notamment dans les offres d’emploi comme terme marketing à la mode. J’ai vu ce terme être prôné, mais pas vraiment être mis en pratique. J’ai plutôt été témoin de manque de respect, mais c’est une autre histoire.

Cela dit, de toutes les valeurs que partage Uzinakod, celle-ci est sans doute celle qui représente le plus l’entreprise et ses membres. Et plus étonnamment encore, nous n’en parlons même pas! Nous la prenons pour acquise. Elle est ancrée dans chaque action des membres et cela vient directement des fondateurs.

Les gens ont tendance à se rassembler sur la base de valeurs convergentes, et cela fait partie du processus de sélection en recrutement. Ils évaluent d’abord les personnes et leurs valeurs puis les compétences techniques et leurs connaissances.

Conclusion

Même si elle est née bien avant que je débute mon métier, je n’avais jamais entendu parler d’Extreme Programming. Je sentais depuis des années que quelque chose clochait dans mon domaine sans toutefois pouvoir mettre le doigt dessus. Je partageais déjà les valeurs et principes de XP, en espérant voir le jour où ses pratiques feraient partie de mon quotidien… jusqu’à ce que je trouve l’équipe d’Uzinakod.

L’entreprise n’a pas décidé de suivre la méthodologie XP; elle est simplement humaine et elle s’assure de choisir les bonnes personnes pour la rejoindre. Des personnes qui partagent ces valeurs et principes.

Ce serait une coïncidence qu’une entreprise et ses employés soient capables de suivre une méthodologie sans même en être conscients. C’est pour cela j’ai utilisé le terme «coïncidence» extrême dans cette série d’articles. C’est tout simplement l’évolution naturelle des bonnes pratiques, développées à partir de valeurs humaines et de principes professionnels de base. Tout cela nous mène à être de meilleurs professionnels.

Inconsciemment, Uzinakod a eu le courage de faire le bon choix et de rester sur les rails. Personne ne pourrait décrire mieux ce qu’on fait que Kent Beck lui-même:

«XP, c’est abandonner les vieilles habitudes techniques et sociales inefficaces au profit de nouvelles qui fonctionnent.»
Kent Beck – Extreme Programming Explained – 2nd Edition

Articles recommandés
Publié le 25 octobre 2021

«Coïncidence» extrême: L’Extreme Programming chez Uzinakod – Partie 1/2

«Même les programmeurs peuvent être des personnes à part entière dans le monde réel. XP est une occasion de vous tester, d'être vous-même, de réaliser que vous étiez peut-être bien depuis le début et que vous traîniez simplement avec les mauvaises personnes.» Kent Beck – Extreme Prog

En lire plus
Publié le 24 septembre 2021

L’Agilité selon Uzinakod

Chaque organisation crée sa propre définition de l'agilité, mais quelle est donc celle d’Uzinakod?

En lire plus
Rechercher sur le site
Partager sur