dans Environnement de travail

Je ne surprends personne en disant que la méthodologie agile est au cœur de la gestion de projet dans le domaine des TI. En effet, elle permet une grande souplesse et de la rétroaction en continu. Chez Uzinakod, nous l’utilisons de façon systématique dans nos projets de développement web. Mais il est aussi possible d’adapter la méthodologie Agile à toute organisation, à plus ou moins grande échelle, peu importe son contexte ou son domaine. Nous l’avons appliquée au sein des ressources humaines et cela fonctionne!

En 2020, avec le contexte de pandémie, cette méthodologie qui est axée sur la communication et l’optimisation du temps nous a beaucoup aidé à traverser nos journées de travail 100% virtuelles. Nous l’avons appliquée de façon stricte et souple à la fois, tout dépendant du contexte.

À titre d’exemple et à plus large échelle, nous faisons le point avec l’ensemble de l’entreprise une fois par semaine pour une durée de plus ou moins 15 minutes. Tous les employés sont conviés à notre bulletin de nouvelles hebdomadaire qui permet de resserrer les liens et de tous se retrouver.

 

Réunion Teams

 

D’autre part, à plus petite échelle, chaque équipe tient une rencontre (un daily) une fois par jour, d’une durée de plus ou moins 10 minutes. Pour l’équipe de direction, j’ai le sentiment que ces meetings nous ont beaucoup rapproché. Les suivis quotidiens matinaux sont précieux. Parfois courts et straight to the point, d’autres s’allongent et deviennent extrêmement drôles et parfois peu pertinents. Ils sont le reflet de nos états d’âme et de nos humeurs changeantes depuis le printemps.

C’est aussi rassurant de savoir que, chaque matin, tu retrouves ton équipe pour discuter et faire le point. C’est maintenant ancré dans notre routine et personnellement, je trouve toujours cela plus difficile de commencer la journée sans avoir vu le visage de mes collègues.

Une grande crainte nous habitait lorsque nous avons basculé en virtuel à 100% au printemps: l’effritement de notre esprit de collaboration et de notre sentiment d’appartenance si cher à nos yeux. C’est d’ailleurs souvent l’élément différenciateur de la petite et moyenne entreprise: connaître tout le monde par son nom et se sentir comme dans une famille. En ne côtoyant plus nos collègues tous les jours, est-ce que ça sonnait la fin du partage, des communications informelles et de tout ce qui faisait d’Uzinakod ce qu’elle était? Cela nous inquiétait. Je ne compte plus le nombre de fois où nous en avons discuté avec Sébastien et Dominic (les fondateurs) et avons lu sur le sujet au printemps dernier. Force est d’admettre que nous avons relevé le défi haut la main et c’est en grande partie grâce à notre méthode de gestion.

Le partage et la collaboration se poursuivent à distance, certes de manière différente, mais ce sont des valeurs encore présentes. La communication accrue avec l’agilité y est pour beaucoup. Puis, nous avons toujours notre Channel Teams communément appelé Random pour rire et partager des trucs drôles. Nous tenions à reproduire du mieux que possible l’ambiance qui régnait au bureau. Finalement, notre esprit d’équipe survit malgré tout et on le ressent encore. Ce n’est pas totalement comme avant; c’est juste différent. Et nos collègues ne sont pas très loin, seulement à quelques clics!

Érika Laplante
Écrit par Érika Laplante
Directrice des ressources humaines

Articles recommandés
Recrutement chez Uzinakod